28 février 2018 0 Commentaire

Toi & Moi = Elle

lanterne-volante-ciel_20161209154644

 

Arrivé à un certain moment dans un couple, on cherche quasiment toujours à se poser avec l’être aimé et fatalement à créer son petit cocon familial et à envisager de devenir « Parent ». C’est une idée qui nous a traversé l’esprit et à laquelle nous nous sommes accrochés. Il est vrai que dans cette période, mon collègue de travail nous a annoncé qu’il allait être papa pour la 1ère fois et ça a réveillé en moi pas mal de chose. Cette envie de porter en moi un mini lui, voir mon corps changé peu à peu et finir par sentir bébé bouger. C’est sublime. 

Moi en mode impatiente, je voulais que dès l’arrêt de ma contraception je tombe directement enceinte, et je me mettais la pression…Pour tout dire, je suis fille unique et mes parents ont eu pas mal de soucis de santé pour m’avoir alors j’avais une peur bleue qu’on ne me dise que cela était génétique et que je risquais une grossesse à risque ou pire pas du tout de grossesse…enfin bref pas du positif du tout et à chaque tests faits..toujours la même réponse « Pas enceinte ». Tout ça m’a ruiné le moral et j’ai versé beaucoup de larmes.

Et puis j’ai appris que mon papa, qui avait déjà une maladie du sang depuis quelques années et qui était soigné pour, avait une leucémie aiguë due à une dégénérescence de sa maladie et avait besoin d’une greffe de moelle osseuse pour guérir. Gros bouleversement… et puis je me suis portée volontaire pour faire ce don de moelle mais les médecins préféraient passer par un donneur externe ayant le plus de compatibilité avec mon papa pour la greffe. Et si vraiment ils ne trouvaient personne il passerait par moi. 

PHO2f748fcc-8789-11e3-b83d-63a8ed55348f-620x403

De longs mois d’attente…et puis une donneuse américaine de 20 ans… s’en est suivi l’hospitalisation de papa à Lille et la peur au ventre car la greffe peut être rejetée par le corps car non reconnue… 

Sa greffe s’est bien déroulée, tout semblait aller mais c’est la phase aplasique qui n’a pas du tout était magique. Papa a été emmené d’urgence en réanimation car il n’arrivait plus à respirait. Il a été plongé dans le coma afin d’être intubé et mis sous machine car il n’était plus capable de respirer seul…de longs moments à se demander s’il va s’en sortir, à prier pour que quelqu’un là haut puisse faire son maximum pour lui dire de revenir parmi nous et de se battre, de ne pas tout lâcher pas maintenant car l’avenir lui réserve de belles choses.

ddf723d9

Je me souviens ses heures à attendre des nouvelles par le biais de ma maman..et puis la délivrance d’apprendre qu’il est sorti du coma, qu’il peut respirer à nouveau seul et que les médecins vont le détuber sous peu. On a vite cavaler à Lille avec ma maman pour le voir, être avec lui et s’assurer que tout allait bien.  Il ne se souvenait de rien, juste d’avoir entendu la sirène de l’ambulance arriver, pas d’avoir étouffé, pas d’avoir sonné pour prévenir. Mais une chose nous a surpris maman et moi, il nous a parlé de mon grand-père paternel décédé en 2010 d’un cancer aux poumons. Nous étions tous très proche de lui. Papa nous a dit, j’ai vu « Mimile » qui était assis sur mon lit,  on a discuté ensemble mais je ne me souviens pas de ce qu’il m’a dit… Est-ce la bonne étoile qui a entendu mes prières?? On ne le saura jamais vraiment mais toujours est-il qu’il était là pour veiller sur papa.

J’ai tellement eu peur que pendant plusieurs mois je n’ai plus eu mes règles. J’ai tellement eu peur de perdre papa, je ne pouvais pas imaginer le laisser partir maintenant…

Alors, on a décidé mon chéri et moi de mettre l’idée de faire un bébé entre parenthèses et de profiter des jours à venir en se rendant compte qu’au final nous n’étions pas grand chose. On a repris notre train train quotidien, voiture, boulot, dodo, et nous avons ressoudé les liens familiaux autour de papa.

Tout cela a eu lieu en juin…le temps a couru jusqu’à nouvel an…  A la date de notre anniversaire de rencontre, mon chéri a décidé de me demander en fiançailles lors d’un somptueux repas dans un très beau restaurant. Moment inoubliable lorsque je l’ai vu s’agenouiller devant moi alors que nous repartions à la voiture.

Dès ce moment j’ai commencé à penser à notre réception en famille…aux décorations etc..et nous voulions tester un lâcher de lanternes chinoises afin de voir le rendu. Mon beau-frère et ma belle soeur étaient présents et nous ont dit de faire un vœu et que si la lanterne s’envolait loin dans le ciel le vœu se réaliserait.

Sans le savoir nous avons fait le même voeu celui d’avoir un enfant pour cette nouvelle année lors des 12 coups de minuit. Je me souviens être blotti tout contre lui, mains dans la mains les yeux tournés vers le ciel à regarder notre lanterne peu à peu s’élever dans ce ciel noir et étoilé de décembre, comme-ci le temps s’était arrêté… instant si romantique.

fais-un-voeu-Large

Laisser un commentaire

Leana38 |
Ecole du Sacré Coeur de Chanu |
50 ans ce soir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ajaustralia
| Francoseexhalessence
| Lez-Arts-Trok-Coeurs